Ramsay Santé
Clinique Claude Bernard

Focus sur la chirurgie du rachis à la Clinique Claude Bernard

Article le

Notre colonne vertébrale nous mène parfois la vie dure. Constituée de cinq parties, elle débute au niveau de la nuque avec le rachis cervical, descend vers le rachis dorsal, le rachis lombaire et se termine par le sacrum et le coccyx. Lumbagos, hernies, tour de rein, torticolis... Nombreux sont les maux, parfois difficiles à soigner, qui malmènent notre dos.

Focus sur la chirurgie du rachis à la Clinique Claude Bernard
La Clinique Claude Bernard (Ermont, Ile-de-France) est reconnue pour son service de neurochirurgie performant et complet. Le Dr Philippe Pencalet y prend quotidiennement en charge des patients souffrant de douleurs de la colonne vertébrale. Tour d’horizon des techniques opératoires pratiquées.
Diagnostic et choix de l’opération
A l’occasion des différentes consultations, les spécialistes déterminent la nécessité de programmer ou non une opération. « Nous envisageons d’abord toutes les solutions alternatives comme la prescription d’un traitement médical, des infiltrations ou des séances de kinésithérapie, explique le Dr Philippe Pencalet. Si ces traitements échouent, nous pourrons envisager une chirurgie ».
Il existe cinq types de pathologies pour lesquelles la chirurgie peut être proposée. La première concerne les cervicales : la hernie discale cervicale qui provoque cliniquement une névralgie cervico-brachiale. Les quatre autres touchent la colonne vertébrale lombaire : la hernie discale lombaire, le canal lombaire étroit, le spondylolisthésis ou encore les disques trop abîmés et pouvant être remplacés. À chaque intervention, la micro chirurgie est privilégiée. Les techniques mini-invasives, permettent de limiter au maximum l’endommagement des tissus du patient et favorisent une récupération plus rapide.
Équipe pluridisciplinaire et gestion de la douleur
La colonne est scrutée sous toutes ses vertèbres grâce à une équipe pluridisciplinaire complète. « On estime que sur 100 patients reçus en consultation, 80 n’auront pas à subir d’intervention, souligne le docteur. Des solutions alternatives doivent donc être proposées ». Physiothérapie, mise en place d’un corset, infiltrations, rééducation spécifique : les possibilités sont multiples à la clinique, qui travaille avec un réseau national d’ostéopathes.
Les consultations antidouleurs s’adressent aux patients qui éprouvent notamment des difficultés avec leur traitement. « L’efficacité des médicaments contre le mal de dos diminue avec le temps, explique le spécialiste. Nous allons alors tenter des approches non-médicamenteuses pour soulager les patients, comme la physiothérapie, la neurostimulation transcutanée ou encore des séances d’hypnose pour soulager la douleur, l’apprentissage de l’auto hypnose etc. En complément d’une prise en charge médicale complète, l’hypnose est la technique la plus puissante que je connaisse pour calmer les douleurs chroniques ». Grâce aux techniques de gestion de la douleur, les patients peuvent gagner en autonomie et mieux appréhender leur mal de dos.
1- Se caractérise par un glissement d’une vertèbre lombaire vers l’avant et vers le bas par rapport à la vertèbre située juste en dessous, entrainant avec elle tout le reste de la colonne vertébrale.
2- Technique consistant à utiliser des courants électriques à basse tension pour moduler le signal douloureux du patient.
Article précédent

avecvous.fr : le site internet qui prend soin des soignants

La Direction de la Santé mentale du Groupe Ramsay Santé a créé un site internet ouvert à tous les professionnels de santé, afin de les accompagner dans la...

Article suivant

Traitement de l'adénome de la prostate par laser

Depuis le 13 octobre dernier, la Clinique Claude Bernard située à Ermont (Ramsay Santé) propose une nouvelle prise en charge dans le cadre du traitement de l...